dimanche 1 juin 2014

Marre d'Isabelle Boulay

Marre de ces chanteurs qui n'ont aucun talent, et qui se font du fric en reprenant des chansons d'artistes qui eux avaient du talent !
L'album de reprises d'Isabelle Boulay Merci Serge Reggiani s'inscrit parfaitement dans ce cadre odieux !
En plus , et misogynie mise à part, mais pour parler simplement logique qu'une femme jeune chante "Il sufirait de presque rien" est complétement crétin. Car le texte superbement interprété à l'origine par Serge Reggiani n'a aucun sens chanté par une jeune femme.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire